La puissance des 4 accords Toltèques

Miguel Angel Ruiz est l’auteur des quatre accords toltèques, un livre vendu à plus de 4 millions d’exemplaires dans le monde.

Je vous invite à découvrir ces 4 accords toltèques en livre audio (écoute gratuite) ainsi que des vidéos et des citations qui ne manqueront pas de vous inspirer :

Quatre accords toltèques :

  • Que votre parole soit impeccable.

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni de calomnie.

  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

  • Ne faites pas de suppositions.

Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

  • Faites toujours de votre mieux.

Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation de faire au mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.

 

Citations :

« C’est pour cela que les humains résistent à la vie. Être vivant est leur plus grande peur. Ce n’est pas la mort, mais le risque d’être vivant et d’exprimer qui l’on est vraiment qui suscite la peur la plus importante. Etre simplement soi-même, voilà ce que l’on redoute le plus. Nous avons appris à vivre en nous efforçant de satisfaire les besoins d’autrui, à vivre en fonction du point de vue des autres, de peur de ne pas être accepté et de ne pas être assez bien à leurs yeux. « 

 

« Nous naissons avec la capacité d’apprendre comment rêver, et les humains qui nous précédent nous apprennent à le faire de façon dont rêve la société. Le rêve de la planète a tellement de règles que lorsqu’un nouvel humain naît, on capte son attention et on introduit ces règles dans son esprit. Le rêve de la planète se sert de papa et maman, des écoles et de la religion pour nous enseigner comment rêver.« 

 

« Si quelqu’un vous donne son opinion en vous disant : « Qu’est ce que tu as l’air gros ! » n’en faites pas une affaire personnelle, parce que en vérité cette personne est confrontée à ses propres sentiments, croyances, opinions, Elle essaie de vous envoyer du poison, et si vous en faites une affaire personnelle, alors vous le recevrez et vous vous l’approprierez. »

 

« L’amour véritable consiste à accepter les autres tels qu’ils sont sans essayer de les changer. Si nous essayons de les changer, cela signifie qu’on ne les aime pas vraiment. C’est pourquoi, de toute évidence, si vous décidez de vivre avec quelqu’un, si vous voulez conclure cet accord, il est préférable de le faire avec celui ou celle qui est exactement tel que vous le souhaitez. »

 

« Lorsque les deux, d’une relation sont présentes, on peut partager, on peut être heureux, créer le rêve le plus merveilleux ensemble. Mais l’autre moitié à toujours son propre rêve, sa propre volonté, de sorte qu’on ne peut jamais contrôler ce rêve, quelle que soit l’énergie qu’on y mette. On a donc le choix : soit créer des conflits et déclencher une guerre de pouvoir, soit devenir partenaires de jeu et former une équipe. Les partenaires d’une équipe jouent ensemble, et non l’un contre l’autre. »

 

« Être dans l’action, c’est vivre pleinement. L’inaction est notre manière de nier la vie. L’inaction, c’est rester assis devant la télévision chaque jour pendant des années, parce que vous avez peur d’être vivant et de prendre le risque d’exprimer qui vous êtes. C’est passer à l’action que d’exprimer qui vous êtes. Vous pouvez avoir beaucoup de grandes idées dans votre tête, mais ce qui fait la différence c’est le passage à l’acte. Si vous ne passez pas à l’action pour concrétiser vos idées, il n’y aura aucune manifestation, aucun résultat, et aucune récompense. »

 

« Toute la tristesse et les drames auxquels vous avez été confrontés dans votre vie proviennent de cette habitude de faire des suppositions, de prêter des intentions à autrui, de prendre les choses personnellement. »

 

« Votre bonheur ne peut venir que de l’intérieur, et il est le fruit de votre amour. Lorsque vous êtes conscient que personne ne peut vous rendre heureux, et que le bonheur est le résultat de votre propre amour, vous découvrez la plus grande maîtrise des Toltèques : la Maîtrise de l’Amour. »

 

« Le monde est peuplé de milliards de rêveurs qui n’ont aucune conscience que les gens vivent dans leur propre univers, rêvant leur propre rêve. Du point de vue du personnage principal qui est leur seul et unique point de vue, toute l’histoire gravite autour d’eux. Aussi quand des personnages secondaires disent quelque chose qui contredit leur point de vue ils se mettent en colère et s’efforcent de défendre leur position. Ils veulent que ces personnages secondaires se comportent comme ils le désirent et quand ce n’est pas le cas ils se sentent blessés. Quoi qu’il arrive ils le prennent toujours personnellement. Fort de la conscience que vous avez désormais vous entrevoyez également la solution tant elle est simple et logique : quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle. »

 

« Il vaut mieux poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir. »

 

Les accords toltèques pour les enfants :

Sources :

wikipedia, babelio, dicocitations

 

Lectures :

 

A imprimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin de spiritualité dans votre vie ? Rejoignez-nous sur Facebook