La transe chamanique, capacité du cerveau ?

Je vous propose un sujet étonnant à la frontière entre les neurosciences, la psychologie et la spiritualité : la transe Chamanique.

C’est Corine Sombrun qui nous décrit ce phénomène qu’elle connait particulièrement bien. Voici son histoire :

S’inscrivant aujourd’hui parmi les écrivains-voyageurs, Corine Sombrun passe son enfance en Afrique, au Burkina Faso. En 1999, elle s’installe à Londres où elle travaille comme pianiste-compositeur puis reporter pour BBC World. Au cours d’un reportage en Mongolie en 2001, un chamane lui annonce qu’elle est chamane et sa « voie » dit-il, sera de suivre leur enseignement secret. Après huit années d’apprentissage, où elle passe plusieurs mois par an à la frontière de la Sibérie auprès d’Enkhetuya, chamane de l’ethnie des Tsaatans chargée de lui enseigner les techniques de transe, elle collabore avec des scientifiques et est à l’origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanique mongole étudiée par les neurosciences.

Crine Sombrun est l’auteure de « Journal d’une apprentie chamane » et « les tribulations d’une chamane à Paris« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin de spiritualité dans votre vie ? Rejoignez-nous sur Facebook